Le souffle de vie

Voici un livre poignant qui a remporté le Prix Giller au Canada, a fait partie des finalistes du Man Booker Prize 2016 et fait partie de la sélection du Bailey’s Women Prize 2017. Le livre s’intéresse à l’art, son étude, sa transmission. La musique et la littérature sont vues comme un langage alternatif pour dire la vie et les émotions voire les étoffer et les transcender. Mais l’histoire se déroule en Chine au XXème siècle et sous Mao Zedong dans un moment où précisément la possibilité de maintenir son art et de se préserver est menacée par la marche politique contraire… Où puise-t-on le souffle de vie ? Quand, comment peut-on le perdre, qu’est-ce qui va survivre au sortir de tout ce que l’on a sacrifié ? Les réponses à ces grandes questions sont simples, et malheureusement terrifiantes à la lecture de ce livre dont, j’avoue, la lecture a été terriblement douloureuse pour moi. Tout ce que j’aime est dans ce livre, et ce « tout ce que j’aime » est patiemment et progressivement détruit au fil du récit. Mais détruire n’est pas vaincre. Lire la suite

Prendre le temps de vivre !

Comme se lovent les montagnes
ainsi serpentent les ruisseaux,
Les eaux, les monts c’est bien joli,
si l’on est libre de flâner !

Mais quand le voyageur pressé
talonne un soleil en déclin,
Corbeau, ce n’est point ton affaire
de le bousculer davantage !

Les Couleurs de Nath

Poème de Yang Wanli
Image provenant de l’Atelier de peinture Les Couleurs de Nath

Le papillon, éternel insoumis

Le MaîtreSi l’imagination structure l’ordre de l’univers, si elle travaille à organiser les idées qui circulent, se forment et se transmettent, alors il est bon de lui livrer des fruits mûrs, juteux et délicieux ! C’est précisément cela que fait Patrick Rambaud dans son dernier livre et notre monde actuel en a bien besoin, peut-être… Non seulement je me suis goulûment délectée de cette lecture mais elle m’a également bercé l’âme de belles alternatives à la petitesse d’un univers contemporain qui ne cesse de tourner en rond! Et puis, quantité non négligeable, l’humour est au rendez-vous à chaque passage du livre, un style d’écriture adapté aussi!

Vous le savez tous, je suis une passionnée des philosophies, sagesses et légendes de l’Asie, et celles de la Chine en tête. Ici, l’auteur nous raconte la vie de l’homme au rêve du papillon, un de mes personnages cultes… Lire la suite

Absolu ou rien

devenir immortel et puis mourir2DEVENIR IMMORTEL ET PUIS MOURIR
Eric Faye
Éd. du José Corti , 2012

Les écrivains français sont de plus en plus convaincants dans leur art d’écrire des nouvelles. Et je ne m’en plaindrais pas ! Quatre récits constituent ce recueil dont « Devenir Immortel, et puis mourir » qui est le plus long des quatre avec ses quatre-vingt pages. Un écrivain semi-raté se cherche et semble ne plus être que l’ombre de lui-même incarné en un voisin mystérieusement talentueux ; Kafka se livre à nous cette nuit où il aura écrit « le Verdict », transcendé par la grâce de la création ; un scientifique cherche les secrets de l’univers cachés derrière le mur de Planck cependant qu’il ne cesse de se heurter aux nuages nippons qui masquent le mont Fuji ; et le premier Empereur de Chine, à la recherche du champignon qui octroie l’immortalité, enverra une ambassade dans les îles lointaines pour les dénicher… en réalité durant sa longue, très longue attente il deviendra immortel malgré lui-même ! Une quête d’Absolu semble donc titiller l’esprit de chacun des protagonistes de ces récits. Création et Absolu, Art et Vérité voici les thèmes qu’Eric Faye manie en jongleur du souffle de la vie. Son style épuré et relevant presque de l’immatériel nous transporte dans un univers où le temps s’évapore.

Ti dit

L'énigme du clou chinoisL’ÉNIGME DU CLOU CHINOIS
(The Chinese Nail Murders)
Robert Van Gullik
Éd. 10/18, 1985 (v.o. 1961)
Traduit du néerlandais par Anne Dechangel, Robert Guerbet et Jos Simons

Sinologue et diplomate, le néerlandais Robert Van Gulik maîtrisait plus d’une dizaine de langues et dialectes, vivantes et mortes, d’Europe et d’Asie. Il aura vécu dans bien des pays étrangers, son épouse étant par ailleurs chinoise. Il s’était initié aux arts des lettrés chinois au nombre desquels la poésie, la calligraphie et le luth chinois. Aujourd’hui il est surtout connu pour sa série policière. Lire la suite