Regrettons ; ou régressons vers la modernité…

L'homme qui savait la langue des serpentsSi vous n’avez pas encore lu ce livre, lisez-le, car plus que jamais ce roman triste qui sait nous faire rire à chaque phrase est d’actualité. Il nous parle de nationalisme et d’archaïsme, de religion et d’obscurantisme, des travers de la modernité, de l’identité bafouée et de nostalgie d’un passé révolu sans jamais parler ni politique, ni religion, ni nation ! C’est un livre ô combien fantastique qui nous parle d’une langue que nous tous savions parler dans un autrefois oublié : une langue à laquelle hommes et bêtes répondaient, une langue qui savait garantir la paix et la solidarité. Lire la suite

Share Button