J’exècre la saveur douce amère qui m’enchante

La femme lionLA FEMME LION
Eric Fosnes Hansen
éd. Gallimard, 2011 (v.o. 2006)
Traduit du norvégien par Alain Gnaedig

Ce livre est terrible tant il est troublant et perturbant alors que délicieux à lire. La douceur l’habite et la cruauté l’investit. L’histoire trace la vie d’un monstre, un autre « Elephant Man », un être si différent dans sa constitution physique qu’il est inclassable par les biologistes scientifiques de cette époque où la science était encore soumise à une conception théologique et où la création relevait de la sphère Divine. La monstruosité dérange bien entendu mais son malheur est qu’elle attire les humains qui ne demandent qu’à la consommer sans vergogne et sans respect puisque le monstre ne peut être vu comme un humain. Lire la suite

L’origine du silence

Days in the History of SilenceDAYS IN THE HISTORY OF SILENCE
Merethe Lindstrøm
éd. Other Press, 2013 (v.o.2011)
Traduit du norvégien (vers l’anglais) par Anne Bruce

Les écritures simples sont parfois les plus belles. Les histoires sans histoires sont parfois les plus complexes à pénétrer. « Days in the History of Silence » se range dans cette catégorie de livres délicieux de par le vide qu’ils contiennent, vastes dans l’espace de silence qu’ils dégagent autour d’eux. Lire la suite

Remets moi en mémoire…

la lettre à helgaLA LETTRE À HELGA
Bergsveinn Birgisson
Éd. Zulma,  2013 (v.o. 2010)
Traduit du norvégien par Catherine Eyjólfsson 

J’aime de plus en plus lire les écrivains nordiques. Et ce récit du norvégien Bergsveinn Birgisson, tant bref qu’intriguant, est un pur délice. Le narrateur, au travers d’une lettre rédigée dans les derniers jours de l’hiver de sa vie, se remémore le passé et ses amours. Lire la suite

D’eau je suis faite…

Palais de glacePALAIS DE GLACE
Tarjei Vesaas
première édition 1975 (v.0. 1963)
Traduit du norvégien par Élisabeth Eydoux

Notre ami norvégien a écrit ce livre voici un demi-siècle, le livre n’a portant pas pris une ride. Car évoquer la vie, la mort, l’amitié cela ne relève pas de l’actualité mais de la pérennité. La beauté, elle, au sens profond du terme, n’a pas de modes. Lire la suite