Le sens de l’insensé…

il-etait-une-fois-une-start-up-amariglioNous avons là un livre sublime qui avec simplicité et poésie nous éclaire sur les prémisses de ce monde dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui. C’est ainsi que tout a commencé, me suis-je dit, régulièrement, alors que j’étais pénétrée par l’histoire contée. C’est une histoire vraie, et qui traite de l’Entreprise, des technologies de l’information, du monde financier, des capitaux investisseurs.
De jeunes diplômés d’une école d’ingénieurs se lancent dans la création d’une « start-up ». Ils sont gonflés d’idéaux, brillants dans leur domaine, dotés d’une énergie Cervantesque. Qu’adviendra-t-il de leur bébé nouveau-né, de cette société, de ces produits qu’ils vont créer, lorsqu’ils se mettront à surfer sur la vague des grands requins V.C. (« Venture Capitalists » ou capitaux investisseurs) ? Ils ne le savent pas encore. Mais nous, l’imaginons bien vite ! Eh oui, le livre se termine sur un « je ne comprends pas » du narrateur, qui est un des fondateurs de l’entreprise. Le lecteur, lui, a très bien compris. Le lecteur pourra même se dire  » je comprends maintenant pourquoi je ne comprends pas mon monde », cette ère du début du XXème siècle qui vogue dans un brouillard de monstres invisibles et laisse le premier rôle à d’autres monstres bien trop visibles mais incompréhensibles… Mais la morale de l’histoire est belle car on comprend assez vite qu’une seule chose compte : l’aventure humaine, et les amitiés qui l’embellissent, rendent les moments éprouvants dignes d’être vécus. Lire la suite

Share Button

« Comment on peut devenir jardinier? »

Dans la classeVoici un livre que l’on devrait lire et relire tous les jours, et peut-être surtout en ce moment. En cette époque où l’on ne sait plus où est l’essentiel, ni comment il se trouve, caché sous quelle pierre, abrité de quel vent, protégé par quelle montagne ! Car « il est grand temps d’allumer les étoiles », comme le dit Guillaume Apollinaire dans cette citation mise en exergue à la première page du livre, de ce livre qui n’est ni roman ni essai mais un traité d’art de vivre enseigné au quotidien dans une classe. Un art de penser, de voir, d’analyser, de communiquer et de se solidariser pour un avenir meilleur, porteur de sens peut-être. Lire la suite

Share Button