J’ai le coeur à rire

Il nous faut de nouveaux nomsCe livre, premier roman d’une écrivaine originaire du Zimbabwe a conquis son public et a été retenu dans la deuxième sélection du prestigieux prix littéraire anglophone Man Booker Prize 2013. J’avoue avoir été largement séduite à mon tour par le talent de NoViolet Bulawayo. La narratrice, Darling, une enfant de 11 ans, conte ses aventures aux côtés de sa bande d’amis. Et c’est au travers de ses mots enjoués et de sa triste lucidité que nous découvrons la situation sociale, politique et économique du Zimbabwe.

Lire la suite