Du bon usage du langage…

Si certains livres nous mettent du baume au cœur celui-ci offre le remède équivalent pour l’esprit. Nos esprits – tout du moins le mien – sont bien fatigués par les temps qui courent avec toute la bêtise qui circule allègrement tant sur les réseaux sociaux qu’au coin de chaque rue de chaque ville de chaque pays au monde ! Ce point d’exclamation ne me met nullement en joie mais les textes de ce recueil ont réussi cet exploit… Jérôme Ferrari s’est évertué en 2016 à produire des articles pour un quotidien français, semaine après semaine, qui analysent et décortiquent des affaires de l’actualité politique et sociale courantes. Ces articles sont ici réunis et nous pouvons les savourer à notre rythme et nous ébahir de la finesse et de l’intelligence qui s’en dégagent. La justesse des propos de l’auteur, la précision de sa pensée, et l’argumentation limpide qui s’appuie sur les travaux des philosophes sont à ravir. Mais surtout ces textes sont précieux dans leur capacité à attirer notre attention sur l’usage infidèle qui est fait du langage de nos jours, et les dangers de ce travers. Lire la suite

Une fin originelle

le sermon sur la chute de RomeLE SERMON SUR LA CHUTE DE ROME
Jérôme Ferrari
Éd. Actes Sud, 2012
Prix Goncourt 2012

J’avais été très touchée par le précédent livre de Jérôme Ferrari « Où j’ai laissé mon âme », et j’avoue, affreusement triste du manque relatif d’éloges qui lui fut fait à l’époque, au regard de la qualité de son écrit. Eh bien voilà qui est chose faite. Notre homme est récompensé. Ce jeune enseignant de philosophie, expatrié depuis peu à Abu Dhabi Lire la suite

L’insupportable prix à payer

Où j'ai laissé mon âmeOÙ J’AI LAISSÉ MON ÂME
Jérôme Ferrari
Éd. Actes Sud, 2010

Comme c’est reposant de lire une belle écriture. Comme c’est dérangeant de cheminer aux côtés d’un homme porté par l’histoire de son siècle. Et c’est bien un livre d’hommes qui nous accueille ici. Aucune présence féminine ne sera admise entre les 4 murs de cette prison de l’âme qui se perd et s’anéantit jour après jour, d’heure en heure…C’est avec douceur, tendresse, lucidité et Lire la suite