J’exècre la saveur douce amère qui m’enchante

La femme lionLA FEMME LION
Eric Fosnes Hansen
éd. Gallimard, 2011 (v.o. 2006)
Traduit du norvégien par Alain Gnaedig

Ce livre est terrible tant il est troublant et perturbant alors que délicieux à lire. La douceur l’habite et la cruauté l’investit. L’histoire trace la vie d’un monstre, un autre « Elephant Man », un être si différent dans sa constitution physique qu’il est inclassable par les biologistes scientifiques de cette époque où la science était encore soumise à une conception théologique et où la création relevait de la sphère Divine. La monstruosité dérange bien entendu mais son malheur est qu’elle attire les humains qui ne demandent qu’à la consommer sans vergogne et sans respect puisque le monstre ne peut être vu comme un humain. Lire la suite