Grand coup de couteau dans le cordon ombilical !

celine-minard-le-grand-jeuCéline Minard a sorti le grand jeu, et ce n’est pas la première fois qu’elle procède de la sorte. A chaque nouveau livre elle se recrée et nous offre une chose nouvelle, inattendue et parfois, comme ici, surprenante. J’ai adoré ce livre mais c’est dû en grande partie au fait que j’ai lu le récit à la lueur de mes références de philosophie et de contes asiatiques. Je ne sais pas si le lecteur moins aguerri sera en mesure d’apprécier à sa juste valeur la magie de ce livre, mais je ne peux faire autrement que d’en parler et de partager avec vous le goût que j’ai pour l’aventure littéraire de cette écrivaine.

Wu ZhenLe récit peut être présenté très simplement : la narratrice quitte notre monde pour se percher au haut d’une falaise, dans une région inhabitée car bien peu avenante. Elle s’est fait construire une demeure à l’architecture révolutionnaire, une sorte de tube infaillible et très high-tech, entièrement autonome dans ses besoins énergétiques, accrochée à une paroi d’un massif montagneux. Lire la suite

Prenez garde !

Ka TaExercice de style, disais-je dans mon préambule, oui, mais quelle parole s’y meut ! Céline Minard en quelque sorte scelle son engagement à l’écriture ici, quand bien même ce serait dans l’ombre d’un texte sans début ni fin, sans intrigue ni personnages, sans décor, sans couleurs. Il n’est que mouvement dans ce texte, il n’est que membres d’un corps qui s’entraîne à un art martial. Un art qui est martial parce qu’il se construit face à un adversaire invisible, qui n’est peut-être autre que nous-même. Mais cet adversaire on le vaincra par la perfection de son geste, par la minutie de son advenue au moment juste, par la maîtrise sans cesse ajustée dans la solitude de l’homme face à lui-même. Lire la suite

Pierre qui roule n’amasse pas mousse

Faillir être flinguéFAILLIR ÊTRE FLINGUÉ
Céline Minard
éd. Rivages 2013
Prix Virilo 2013 et Prix du Style 2013

Ah quel bonheur de lecture. Et, ô comme cela faisait longtemps que je ne m’étais pas régalée de la sorte à la découverte d’une publication française récente. J’avais longuement hésité pourtant avant de choisir ce livre parmi toutes les nouveautés de la rentrée, d’autant plus qu’il est présenté comme roman Western, et personnellement le Cow-boy et son Far-West ne me bottent pas spécialement ! Sans hésiter pourtant je vous recommande ce livre qui plonge son lecteur dans les grands espaces et horizons infinis des lendemains meilleurs, où tout est possible.

Formidable roman du renouveau, il tombe à pic en ces temps marécageux tant il respire la fraicheur, déborde d’humour et Lire la suite