Rude poésie de la vie

entre ciel et terreENTRE CIEL ET TERRE
Jón Kalman Stefánsson
Éd. Gallimard, 2010 (v.o. 2007)
Traduit de l’islandais par Eric Boury

Nous sommes en Islande, dans le pays de J. K. Stefánsson. Il neige en avril, et la mer avale les hommes, ces pêcheurs qui vivent d’elle et qui s’y embarquent sans jamais penser à apprendre à nager. Coincés dans ces fjords entre la mer et la montagne, ces hommes et femmes sont des êtres de peu de mots. Que viendrait faire la poésie dans un tel contexte ? Lire la suite

Share Button