Prendre le temps de vivre !

Comme se lovent les montagnes
ainsi serpentent les ruisseaux,
Les eaux, les monts c’est bien joli,
si l’on est libre de flâner !

Mais quand le voyageur pressé
talonne un soleil en déclin,
Corbeau, ce n’est point ton affaire
de le bousculer davantage !

Les Couleurs de Nath

Poème de Yang Wanli
Image provenant de l’Atelier de peinture Les Couleurs de Nath

Share Button