Une somme de riens…

Si l’on aime la vie
pour les petites choses qui la constituent
et qui ont le don de nous ravir,
on aimera ce livre.
Et si l’on aime la vie
malgré les grandes choses qui la constituent
et qui nous perturbent, on aimera ce livre…

——–

Et rien d'autre

ET RIEN D’AUTRE
All That Is
James Salter
éd. Knopf, picador 2013 (v.o.)
éd. de l’Olivier, sortie août 2014

 

Récemment, en parlant de Claire Messud et de son dernier livre j’évoquais cette formule américaine « un écrivain d’écrivains » dont on qualifie les plumes très littéraires. Eh bien, James Salter est l’écrivain par excellence qui est reconnu comme tel. En cela, depuis un certain temps déjà j’étais curieuse de le lire. Et puisqu’il a publié ce roman récemment, je n’ai plus hésité. Notons qu’il est essayiste, poète, nouvelliste, scénariste, Lire la suite

Share Button

Vivre à l’heure du temps présent

A Tale for the Time BeingEN MÊME TEMPS, TOUTE LA TERRE ET TOUT LE CIEL
(A Tale for the Time Being)
Ruth Ozeki
Éd. Belfond, 2013 (v.o. 2012)
Traduit de l’anglais par Sarah Tardy
Finaliste du Man Booker Prize 2013

Me voilà très impressionnée par les éditions Belfond. Je ne pensais pas que ce livre serait déjà traduit en français. Et pour ma part j’avoue avoir découvert cette écrivaine à l’occasion de l’annonce de la première sélection du prestigieux prix littéraire Man Booker Prize 2013. Écrivaine et scénariste, Ruth Ozeki est également moine zen. Née aux Etats-Unis de mère japonaise et de père américain elle vit au Canada et a la double nationalité américaine et canadienne. Néanmoins elle a vécu, étudié et travaillé des années durant au Japon, s’initiant à divers arts japonais. Lire la suite

Share Button

Viens avec moi, reste avec moi

Extremely Loud & Incredibly CloseEXTRÊMEMENT FORT ET INCROYABLEMENT PRÈS
(Extremely Loud & Incredibly Close)
Jonathan Safran Foer
Ed. de l’Olivier 2006 (v.0. 2005)
Traduit de l’anglais par Jacqueline Huet et Jean-Pierre Carasso

Incroyablement drôle et extrêmement poignant surtout ! Narré par un jeune garçon de huit ans, doté d’une capacité de raisonnement hors pair, ce livre raconte le 11 septembre à sa manière. Il nous parle surtout des difficultés de communication entre les êtres humains on ne peut plus proches qui ne savent comment se dire leur amour ; il nous raconte le mal de vivre notamment de celui qui a perdu un proche, qui a été marqué par une guerre, un accident. Le sujet et les thèmes sont noirs mais l’écrit lumineux, phosphorescent et scintillant. Lire la suite

Share Button