Brûlant givré…

Les écrivains français ne savent pas bien faire des nouvelles, et naturellement le lecteur français est moins adepte des recueils de nouvelles. Et pourtant, dans les cas où un recueil est bien pensé, bien construit et nourri de pépites cela donne un trésor de littérature. Jaume Cabré, écrivain catalan, est connu en France pour son Confiteor, roman magistral et exigeant qui a rebuté le lectorat britannique mais enchanté les lecteurs difficiles et persévérants de l’hexagone. Ce Confiteor attend sagement dans ma grosse pile de « livres à lire demain » que j’ose m’y plonger, mais puisque ce même écrivain a su faire l’exercice inverse, écrire du très court et très direct, je me suis laissée tenter par cette entrée-ci dans son oeuvre ! Et je m’incline devant le tour de force que représente ce « Voyage d’hiver ». Lire la suite

Mise en échec de l’innocence, et sa libération

Amour et Obstacles Love and ObstaclesAMOUR ET OBSTACLES
(Love and Obstacles)
Aleksandar Hemon
éd. Robert Laffon 2012 (v.o. 2009)
traduit de l’anglais par Johan Frédérik Hel-Guedj

Voilà un de ces livres, rares, que j’ai envie de vous recommander chaudement. Si vous aimez les recueils de nouvelles, et surtout si vous aimez les récits où l’on vous raconte des anecdotes, de celles qui paraissent très anodines au départ, et qui s’avèrent au final contenir non seulement l’essence de la vie mais aussi la grâce de la jeunesse, la tendresse de la vieillesse, le poids de la famille et la misère d’un manque familial… Si vous pouvez concevoir que tout cela peut s’assortir à la rencontre d’un pays, d’un peuple, d’une culture et d’une Histoire, alors en ce cas n’hésitez pas un instant à vous laisser charmer par cet « Amour et Obstacles ». C’est délicat tout plein, profond tout cru, souvent drôle, et toujours poignant. Lire la suite

Qui sème le courage récolte son destin

les oliviers du négusLes Oliviers du Négus
Laurent Gaudé
Éd. Actes Sud, 2011

Ce recueil réunit quatre nouvelles dont « Les Oliviers du Négus ». Cette forme brève de nouvelle semble convenir merveilleusement à Laurent Gaudé. L’écriture, ici, est très différente de celle de « Ouragan », où le souffle était porté de l’extérieur, la narration s’assimilant à un écho tournoyant. Ici la parole vient de l’intérieur Lire la suite

Absolu ou rien

devenir immortel et puis mourir2DEVENIR IMMORTEL ET PUIS MOURIR
Eric Faye
Éd. du José Corti , 2012

Les écrivains français sont de plus en plus convaincants dans leur art d’écrire des nouvelles. Et je ne m’en plaindrais pas ! Quatre récits constituent ce recueil dont « Devenir Immortel, et puis mourir » qui est le plus long des quatre avec ses quatre-vingt pages. Un écrivain semi-raté se cherche et semble ne plus être que l’ombre de lui-même incarné en un voisin mystérieusement talentueux ; Kafka se livre à nous cette nuit où il aura écrit « le Verdict », transcendé par la grâce de la création ; un scientifique cherche les secrets de l’univers cachés derrière le mur de Planck cependant qu’il ne cesse de se heurter aux nuages nippons qui masquent le mont Fuji ; et le premier Empereur de Chine, à la recherche du champignon qui octroie l’immortalité, enverra une ambassade dans les îles lointaines pour les dénicher… en réalité durant sa longue, très longue attente il deviendra immortel malgré lui-même ! Une quête d’Absolu semble donc titiller l’esprit de chacun des protagonistes de ces récits. Création et Absolu, Art et Vérité voici les thèmes qu’Eric Faye manie en jongleur du souffle de la vie. Son style épuré et relevant presque de l’immatériel nous transporte dans un univers où le temps s’évapore.