Le Paris de l’avenir…

Car les temps changentNous sommes ici dans le meilleur des mondes. Mais non pas le meilleur des mondes d’Aldous Huxley, non, un autre meilleur des mondes, plus proche du futur qui se profile à l’horizon de notre début de XXIème siècle. Nous sommes à Paris, un Paris métallique, pris dans le brouillard, sans couleur et sans fleurs, un Paris parfait, un Paris peu humain ! Car les hommes ne sont plus que des pantins programmés. Un programme dédie une vie à chaque être humain, une sorte de « package » constitué d’un lieu de vie, d’un travail, d’une famille, d’une histoire passée et d’une histoire vouée à être vécue durant l’année en cours… avant Le Changement. Car chaque année les cartes sont redistribuées, les êtres humains reprogrammés pour vivre une nouvelle vie, dans un nouveau lieu, avec un nouveau travail, un nouvel entourage, et dans une nouvelle peau. Lire la suite

Share Button

Savourons la perte

J’avais conseillé à certains d’entre vous « Les vestiges du jour » de ce même écrivain qui avait remporté le prestigieux prix littéraire Man Booker Prize en 1989. Et si vous ne l’avez pas lu je vous invite toujours, vivement, à le lire. Néanmoins, vous pourriez commencer par lire ce titre-ci (ou son roman le plus récent, Le géant enfoui, paru en 2015). Kazuo Ishiguro est à mon sens un écrivain qu’il serait affreusement dommage de ne pas connaitre.

Notons que le Prix Nobel de Littérature 2017 a été décerné à Kazuo Ishiguro.
Lire la suite

Share Button