Petit Mehdi au Lycée Lyautey

Une année chez les françaisUNE ANNÉE CHEZ LES FRANÇAIS
Fouad Laroui
Éd. Julliard, 2010

Serait-ce un « Petit Nicolas » marocain ?! Ce fut en tout cas ma première impression ! Et j’avoue que j’ai ri à voix haute, toute seule chez moi, plus d’une fois. Un jeune Mehdi de 10 ans fait sa rentrée scolaire à l’école française de Casablanca, le prestigieux « Lycée Lyautey », en tant que boursier. Le voilà qui sort pour la toute première fois de son village Béni-Mallal ! Et c’est ainsi qu’il va découvrir la France et les français durant cette année scolaire. On pourrait par moments reprocher à l’écrivain d’avoir un parti pris sur la colonisation, et de fonder sa position sur des clichés et des images d’Epinal. Mais pour ma part j’ai été m’a charmée par-dessus tout par cet amour de la lecture, des mots, des vers, des phrases qui caractérise le jeune Mehdi et que Fouad Laroui nous fait vivre. Nombre de belles citations se fondent dans son œuvre. Et nous sommes désarmés devant l’innocence lucide de notre protagoniste qui appréhende le monde qui l’entoure en « piochant » dans son bagage littéraire. Un geste qu’il constate chez autrui ne prend son sens que parce qu’il a lu une phrase, dans un livre, où une expression semblait décrire un tel geste. Il comprend alors le personnage qui lui fait face parce qu’il a « senti » le sens du mot, de l’expression dans le contexte de sa lecture. Et cela crée très souvent des situations incongrues, bien entendu ! Un livre émouvant et une invitation au voyage merveilleux que représente la littérature.

Signalons que Fouad Laroui a obtenu le Prix Goncourt de la nouvelle 2013 pour son recueil « L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine ».

Share Button