Outillage de paix

J’ai lu presque tous les livres de cette écrivaine. Et le presque vient du fait que j’ai “raté” la sortie de l’avant-dernier mais je vais y remédier très vite ! Enseignante en histoire de l’art, elle peut désormais se consacrer intégralement à l’écriture. Mais dès son premier roman elle avait su insérer du beau dans ses mots, dans ses récits, …

La finalité ?…

Jean-Marie Blas de Roblès est philosophe – il enseigne la philosophie – et il est archéologue. Un jour il a écrit un livre, de mille pages. Il a envoyé son manuscrit à bien des éditeurs ; tous l’ont refusé. Blessé au plus profond de lui-même il a déclaré qu’il n’écrirait plus jamais et il s’en est tenu à cette décision …

“La neige efface chaque brin d’herbe”

Moi qui aime tant la littérature japonaise, en général je suis très critique envers les écrivains occidentaux qui s’essaient à ce style bien particulier. Mais Hubert Haddad sait tout faire. Il écrit de la poésie, du théâtre, des essais, des nouvelles, des romans… Et souvent ses écrits savent dire l’Histoire merveilleusement, et même la devancer. C’était le cas dans Palestine, …

Mystère indicible révélé au détour d’un conte

Notre quelque part se trouve au Ghana, quelque part justement dans un petit village aux mœurs ancestrales, réunissant un petit monde qui vit selon les traditions hérités de temps immémoriaux. Bonbon acidulé mêlant parler local et penser intellectuel, entrelaçant le vivre d’antan avec le vivre actuel, il perle d’une substantifique moelle. J’ai eu par moments le sentiment de me trouver …

“Ne muse pas en chemin, mon fi”

Il est des bijoux de la langue française qui peuvent nous enchanter en posant et maintenant un doux sourire sur nos lèvres, tout le long de notre lecture. Un français musical, un français fait d’images insolites, de mots délicieux dont la France ne sait user avec cette même délicatesse. Le français de Haïti, qui nous est offert ici par Jacques …

Remets moi en mémoire…

J’aime de plus en plus lire les écrivains nordiques. Et ce récit du norvégien Bergsveinn Birgisson, tant bref qu’intriguant, est un pur délice. Le narrateur, au travers d’une lettre rédigée dans les derniers jours de l’hiver de sa vie, se remémore le passé et ses amours. Il est épris de sa vie proche de la nature, du travail à la …