View Post

Du bon usage du langage…

Si certains livres nous mettent du baume au cœur celui-ci offre le remède équivalent pour l’esprit. Nos esprits – tout du moins le mien – sont bien fatigués par les temps qui courent avec toute la bêtise qui circule allègrement tant sur les réseaux sociaux qu’au coin de chaque rue de chaque ville de chaque pays au monde ! Ce …

View Post

L’esprit qui m’habite

Les livres de Pico Iyer sont tant indescriptibles qu’inclassables, et plus le temps passe plus ils sont difficiles à inclure dans un genre. C’est peut-être l’identité-même de l’auteur qui fait cela. Ses parents sont d’origine indienne, il a grandi en Angleterre, évolué ensuite aux États-Unis puis il a épousé une japonaise et il séjourne depuis longtemps maintenant entre le Japon …

Je te parcours et tu me pénètres

VOYAGE AU CENTRE DE PARIS Alexandre Lacroix Éd. Flammarion, 2013 L’auteur est le rédacteur en chef du magazine Philosophie. Mais il écrit et publie aussi des romans et essais. Quel plaisir de s’aventurer dans ce livre, une belle célébration de Paris, ville féminine par excellence, semblerait-il. La ville se laisse aborder, par ses rues, ses passages et

Plus vrai que nature

CONFESSIONS D’UNJEUNE ROMANCIER Umberto Eco Éd. Grasset, 2013 (v.o. 2011) Traduit de l’anglais par François Rosso Eh oui, le premier roman d’Umberto Eco ne date que de 1980, raison qu’il invoque lui-même pour se voir en jeune romancier. En trois chapitres inégaux l’auteur nous parle avec aisance et assurance des caractéristiques d’écrivain romancier en lui. J’avoue avoir été très intriguée

Se perdre pour se trouver

THE LADY AND THE MONK Pico Iyer première édition 1991 Ce n’est pas souvent que le fruit du hasard nous met sur la route d’un écrit sublime, qui de surcroît n’a pas été traduit en français. Cette Dame et son Moine m’ont offert cette déconvenue appréciable ! Pico Iyer est bien peu connu en France alors que dans les pays anglo-saxons on …

Froid solitaire, trinquons!

DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE Sylvain Tesson Éd. Gallimard, 2011 Prix Médicis essai 2011 On connaît de Sylvain Tesson ses traversées du désert, des steppes d’Asie, son ascension de l’Himalaya, son tour du monde en bicyclette… Qui eût cru qu’il ressentirait l’appel de la vie d’ermite, dans une cabane aux fins fonds de la Sibérie ?! Six mois durant