Le Paris de l’avenir…

Nous sommes ici dans le meilleur des mondes. Mais non pas le meilleur des mondes d’Aldous Huxley, non, un autre meilleur des mondes, plus proche du futur qui se profile à l’horizon de notre début de XXIème siècle. Nous sommes à Paris, un Paris métallique, pris dans le brouillard, sans couleur et sans fleurs, un Paris parfait, un Paris peu humain ! Car les hommes ne sont plus que des pantins programmés. Un programme dédie une vie à chaque être humain, une sorte de « package » constitué d’un lieu de vie, d’un travail, d’une famille, d’une histoire passée et d’une histoire vouée à être vécue durant l’année en cours… avant Le Changement. Car chaque année les cartes sont redistribuées, les êtres humains reprogrammés pour vivre une nouvelle vie, dans un nouveau lieu, avec un nouveau travail, un nouvel entourage, et dans une nouvelle peau.

L’histoire commence un 31 décembre, quelques heures avant Le Changement. Un homme et une femme sont très amoureux mais savent que leur amour est voué à disparaître, à être effacé de leur mémoire, à minuit, heure à laquelle ils doivent ré-intégrer, chacun de son côté, son logement pour attendre Le Changement. Tamara KvesitadzéOr, contre toute attente, Léo Le Lion, l’homme fou amoureux de Labelle La Belle va passer au travers du Changement. Le 1er janvier, il est toujours Léo Le Lion, aucune nouvelle carte ne lui a été distribuée, et il n’a pas perdu sa mémoire de l’année précédente, sa conscience de l’homme qu’il était, de la vie qu’il a menée, des erreurs qu’il a faites, des changements qu’il pourrait porter en lui-même pour être meilleur, pour vivre une vie plus épanouie ! Et, pour son plus grand malheur, il découvre qu’un nouveau Léo Le Lion a été programmé, ainsi qu’une nouvelle Labelle La Belle qui vont vivre ce qu’il a vécu et dont il se souvient parfaitement ! Aucune place ne lui a été attribuée en cette nouvelle année, dans cette société à laquelle il n’appartient désormais plus. Car il est doté de conscience, car il voit ce que nul autre ne voit !

Que va-t-il faire, comment va-t-il vivre ? Cela n’est que broutilles car ce livre, au-delà de l’histoire de Léo, nous raconte l’histoire du monde et peut-être très précisément un monde vers lequel nous cheminons à l’heure actuelle : un monde où les humains n’ont plus d’humanité, n’ont plus de libre arbitre, ni de conscience, ni d’espoir d’évolution ; ce sont les machines ou La Machine pensante qui programme leur vie qui est désormais le seul être En Vie.

Qu’est donc La Vie ? Qu’est donc Un Homme Vivant ?

Un silence, puis : Bien-sûr, vous avez compris à quoi rime ce ballet de marionnettes ?
– Ils s’apprêtent à jouer leur rôle, murmura Léo. À occuper la place qui leur a été assignée pour les douze mois à venir.
– Exact. En ce moment ils se trouvent entre deux représentations. Regardez-les, regardez-les bien. Voyez leurs yeux clos ou leur regard vide. Notez leur allure mécanique, leur absence de sentiments… Où sont les véritables machines, selon vous ? Est-ce moi la machine ou…

La France sait donc écrire de la science fiction. Une science fiction intelligente et profonde. Profitons-en, lisons Dominique Douay ! Notre avenir s’en trouvera peut-être changé.

CAR LES TEMPS CHANGENT
Dominique Douay
éd. Mouton Électrique-Hélios, 2014

*La sculpture métallique présentée est l’oeuvre de Tamara Kvesitadzé.

Share Button

Leave a Comment