View Post

Extrait de Louange de l'ombre, de Tanizaki

Pour vous mettre en appétit, voici un extrait de la nouvelle traduction de l’essai de Jun’ichirô Tanizaki, Louange de l’ombre, dont je vais vous parler bientôt… Lorsque, me tenant devant un bol de soupe, je laisse le chuintement à peinte perceptible du bol imprégner mes oreilles comme les stridulations d’un insecte dans le lointain, je savoure à l’avance le goût …

View Post

Du bon usage du langage…

Si certains livres nous mettent du baume au cœur celui-ci offre le remède équivalent pour l’esprit. Nos esprits – tout du moins le mien – sont bien fatigués par les temps qui courent avec toute la bêtise qui circule allègrement tant sur les réseaux sociaux qu’au coin de chaque rue de chaque ville de chaque pays au monde ! Ce …

View Post

Ma part de sauvage

Ce livre a énormément fait parler de lui en Angleterre et aux États-Unis à sa sortie. En France on n’a pas su l’accueillir à sa juste valeur, et pourtant, c’est une perle de littérature et une expérience de lecture remarquable. Serait-ce parce que la chasse au vol et l’art de la fauconnerie sont moins pratiqués historiquement dans l’hexagone ? Je …

View Post

Le sens de l’insensé…

Nous avons là un livre sublime qui avec simplicité et poésie nous éclaire sur les prémisses de ce monde dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui. C’est ainsi que tout a commencé, me suis-je dit, régulièrement, alors que j’étais pénétrée par l’histoire contée. C’est une histoire vraie, et qui traite de l’Entreprise, des technologies de l’information, du monde financier, des capitaux …

View Post

L’esprit qui m’habite

Les livres de Pico Iyer sont tant indescriptibles qu’inclassables, et plus le temps passe plus ils sont difficiles à inclure dans un genre. C’est peut-être l’identité-même de l’auteur qui fait cela. Ses parents sont d’origine indienne, il a grandi en Angleterre, évolué ensuite aux États-Unis puis il a épousé une japonaise et il séjourne depuis longtemps maintenant entre le Japon …

Un homme mort, vivant

Les livres écrits, dans le sens de bien écrit, il s’en trouve relativement peu de nos jours. Qu’ils soient de surcroît profonds et se lisent pourtant avec légèreté, voilà qui devient plus rare encore. Eh bien, c’est le cas de ce livre qui traite de rien de moins que « du Rwanda ». En un mot tout est dit et pourtant rien …

Un Paris qui vous emmènera loin!

Je vous invite à devenir, comme moi, fan de Sébastien Ayreault, écrivain, chanteur-musicien, photographe et surtout poète de la vie qui jamais ne donne dans le lyrisme ! Il y a quelque temps je vous parlais de son premier roman « Loin du monde » qui a rencontré un grand succès. Voici donc la suite avec « Sous les toits ». Je ne saurais dire …

View Post

L’inutilité de la lecture m’épanouit

« Fleur ouverte, je suis lecteur. J’attends l’abeille » est la formule extraite de ce livre que je préfère. Et il en est des tas d’autres. Manifestement, Charles Dantzig est un grand lecteur, et quand bien même je ne partagerais pas toujours ses goûts, je ne peux que m’identifier à lui dans son goût pour la lecture. En effet, il fait un …

View Post

Pays natal, me reconnaitras-tu?

Le chemin qui me mena vers ce livre audio vous amusera peut-être. J’écoutais Alain Mabanckou présenter son dernier livre « Lumières de Pointe-Noire » dans une émission radio. Il faisait référence à l’oeuvre de l’écrivain haïtien Dany Laferrière sur le thème du retour au pays, qui lui-même, dans son livre, fait référence à Aimé Cesaire et son « Cahier d’un retour au pays ». …

Plus vrai que nature… Umberto Eco

Eh oui, le premier roman d’Umberto Eco ne date que de 1980, raison qu’il invoque lui-même pour se voir en jeune romancier. En trois chapitres inégaux l’auteur nous parle avec aisance et assurance des caractéristiques d’écrivain romancier en lui. J’avoue avoir été très intriguée par sa manière de travailler. Les schémas et itinéraires qu’il trace dans le moindre détail avant …

View Post

D’ici, que je ne sois plus là…

Nous avons là le troisième tome de l’autoportrait d’un écrivain qui ne craint pas de se couvrir de ridicule! Nul besoin d’avoir lu les précédents pour se délecter, car nous sommes à la frontière de la fiction : à des fins biographiques un jeune universitaire anglais conduit un ensemble d’interviews, à titre posthume, auprès de certains proches qui ont connu Coetzee …