View Post

Troll, d’Eirikur Örn Norddhal

De même qu’on prétend pouvoir rire de tout, mais pas avec n’importe qui, je ne recommanderais cette lecture qu’à celles et ceux qui osent aborder avec humour les débats de société. Donc, ne vous aventurez pas au-delà de ces lignes sans vous être doté d’une certaine dérision et au risque d’écorcher conformisme et bien-pensance ! Et là, Norddhal, et son …

View Post

Feu, de Maria Pourchet

Le roman s’ouvre sur une rencontre, un déjeuner professionnel dans un café parisien. Une professeure d’université est face à un représentant des hautes sphères de la finance (banques d’investissement). Elle souhaite l’inviter à un colloque qu’elle organise. Or la voilà électrisée par l’homme qui lui fait face. Lui, de son côté, est intrigué par cette femme à mille lieues de …

View Post

Alice et les autres, de Vinciane Moeschler

Le roman est composé de quatre parties, qui donnent la parole à différents membres d’une famille. Le récit s’ouvre sur une première partie multivocale. Nous sommes dans une clinique psychiatrique et nous écoutons les uns et les autres, patients, infirmière, médecin. Il en ressort l’histoire d’une femme, Alice, ou Madame Morin. Elle est très aimée par son mari. Et elle …

View Post

S’adapter, de Clara Dupont-Monod

Le récit se découpe en trois parties, chacune s’intéressant plus particulièrement à un des frères et sœur de l’enfant inadapté : L’aîné, La cadette, Le dernier. Attention, on va les regarder vivre cette aventure particulière mais ils ne sont pas les narrateurs de ces chapitres. Dès les premières pages les narrateurs se dévoilent : Nous, les pierres rousses de la …

View Post

La pêche au petit brochet, de Juhani Karila

Le suspense est maintenu de la première à la dernière page ; le rire garanti à chaque pas. Et je peux vous rassurer, les habitants du village sont gens de peu de mots. L’évidence ici a plusieurs dimensions : celle locale qui ne pourra que nous surprendre, et l’autre, plus profonde et universelle qu’il nous faudra déchiffrer. Or, aussi farfelus …

View Post

Murnau des ténèbres, de Nicolas Chemla

« Alors, tu vois, tu arrives en forêt, tu parcours le lagon et tu as face à toi une infinité d’espèces, et chacune est à un moment précis de son existence qui modifie ses propriétés, et toi-même tu es à un certain moment du cycle de lune, et tu dois dans cette infinité de combinaisons possibles choisir la meilleure essence en …

View Post

Mahmoud ou la montée des eaux, d’Antoine Wauters

C’est la première fois que je lis l’écrivain, poète, scénariste belge Antoine Wauters. Un soir, par curiosité j’ai ouvert ce roman. Précisons que je n’en disposais qu’en format numérique, et, ne pouvais le feuilleter, le humer, m’en faire une idée avant de m’y plonger. Alors j’ai lu les premiers mots, la première page. Les sauts à la ligne donnent une …

View Post

Je n’aime pas les grands, de Pierre Léauté

Augustin Petit va rencontrer de nombreuses personnalités au cours de son règne ; Clémenceau, à qui il donne une paire de baffes, Jacques Villeret – l’Empereur est très vexé de voir qu’il a été choisi pour l’interpréter au cinéma – , Pierre Bellemare ( que l’auteur avait réellement rencontré pour le roman !) ou encore Churchill, avec qui il initiera …

View Post

Bangkok Déluge, de Pitchaya Sudbanthad

Bangkok Déluge est un excellent premier roman, comme je n’en avais pas lu depuis longtemps. Il embrasse le temps et porte son lecteur dans une charge d’émotion forte du premier chapitre au dernier. C’est l’histoire de Bangkok qui nous est contée, depuis le dix-neuvième siècle, jusque dans un futur imaginaire. En apprenant à connaître cette ville d’hier et de demain, …

View Post

Prophecy, de Tetsuya Tsutsui

Un homme masqué, très vite surnommé Paper Boy, publie chaque jour des vidéos sur internet dans lesquelles il offre au public ses prévisions pour le lendemain. A chaque fois, il s’agit de punir une ou plusieurs personnes ayant commis, selon lui, une injustice ou encore une humiliation sur quelqu’un de plus faible, fragile ou pauvre. La photographie en tête de l’article …

View Post

La Femme ourse, de Karolina Ramqvist

Une narratrice suédoise, écrivaine, journaliste, porte le récit. Elle est mère de trois enfants, dont deux nouveau-nés. Elle n’arrive pas à travailler, c’est-à-dire écrire, durant cette phase de maternité. Jusqu’au moment où elle apprend l’histoire de Marguerite de La Rocque, jeune femme française qui fut abandonnée sur une île déserte aux abords du nouveau monde en 1541, sous le règne de François Ier, lors d’une expédition menée par son vice-roi, Jean-François de La Rocque de Roberval.

View Post

Les occasions manquées, de Lucy Fricke

Le roman s’ouvre à Hanovre, en Allemagne, où vivent les personnages principaux : deux jeunes femmes, meilleures amies du monde depuis toujours. Le père de l’une est malportant et fait une requête particulière qui ne lui ressemble pas. Il souhaite aller à Coire, en Suisse, où il pense avoir retrouvé son amour de jeunesse. Cet homme n’a jamais voyagé, n’a …

View Post

Les Oiseaux du temps, d’Amal El-Mohtar et Max Gladstone

À l’instar du mythique Dune, Les Oiseaux du temps a fait l’unanimité auprès des jurys des grands prix littéraires américains dans le domaine de l’Imaginaire. Il a été lauréat du Prix Nebula 2019, du Prix Hugo 2020 et également du Prix Locus 2020 en tant que meilleure novella (roman court) de l’année. Mais nul besoin d’être un habitué de la …

View Post

Les Garçons de la cité-jardin, de Dan Nisand

Melvil Ischard est un jeune homme réservé. Il vit seul avec son père dans une cité-jardin de la périphérie de Mulhouse. Le roman s’ouvre sur un matin comme un autre, seulement ce jour-là le père a reçu un appel, et il en fait part à son fils. La nouvelle semble grisante et incroyable à la fois. Melvil est heureux, il …

View Post

Enig Marcheur, de Russell Hoban

Voilà une lecture bien singulière. Probablement la plus étrange, la plus complexe, mais aussi par bien des façons la plus poétique des histoires que j’ai eu la chance de découvrir. La réédition d’Enig Marcheur, réputé pendant de nombreuses années comme étant un roman intraduisible et in-éditable,  est un des évènements majeurs de cette rentrée littéraire, toujours chez Monsieur Toussaint Louverture. …

View Post

Les ombres filantes, de Christian Guay-Poliquin

L’écrivain Christian Guay-Poliquin est québécois. Il a déjà reçu de prestigieux prix littéraires dont le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour Le poids de la neige, recommandation Kimamori de notre Book Club thématique La Neige. Les ombres filantes est son troisième roman, paru en cette rentrée littéraire 2021. Nous y retrouvons les thèmes qui lui sont chers, et …

View Post

L’amour au temps des scélérats, d’Anouar Benmalek

Posé dans la Syrie contemporaine, le roman entremêle les péripéties de deux trios : une mère cherchant à sauver ses deux fils, et un homme sans âge qui vient en aide à deux amants condamnés par La Loi.  Un livre drôle, poignant, intelligent où le suspense règne de la première à la dernière page. Et un personnage principal que je chérirai longtemps. …

View Post

Murder Game, de Rachel Abbott

C’est en effet une invitation des plus malsaines que reçoivent chacun des invités présents au manoir le fameux jour de la mort d’Alex. Lucas les convie tous à venir célébrer sa première année de mariage. Une fois sur place, la petite bande se retrouve au cœur d’un jeu à la mode, un murder game. Ce genre de jeux de rôles, …

View Post

Du bruit dans la nuit, de Linwood Barclay

Au mois d’avril, les éditions Belfond Noir ont publié le dix-septième roman traduit en français de Linwood Barclay, Un bruit dans la nuit. L’auteur, déjà connu notamment pour Les voisins d’à côté, ou encore Contre toute attente (adapté en série télé par France 3, sous le titre L’accident), présente cette fois un thriller addictif, malgré quelques irrégularités. Là où l’histoire …

View Post

Déjà, l’air fraîchit, de Florian Ferrier

Bibliothèques juives, maçonniques, collections privées directement pillées chez les particuliers, universités, tout est passé à  la loupe du service d’Elektra pour ensuite être stocké et transporté en Allemagne ou pire, détruit car présent sur la terrible liste Otto. « Là où l’on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes ». Cette citation d’Heinrich Heine revient souvent dans le roman, …

View Post

Jolies filles, de Robert Bryndza

Grâce à ces révélations, Erika ne tarde pas à diriger l’enquête, avec une équipe qu’elle est libre de former comme elle le souhaite. Elle se  lance sur les traces du tueur, forte de ses années d’expériences et de son palmarès d’incarcération. En parallèle, nous apprenons très vite l’identité du tueur, nous le voyons évoluer dans sa vie familiale et professionnelle. …

View Post

Les Printemps sauvages, de Douna Loup

J’avais lu en 2010 le premier roman de Douna Loup, L’Embrasure, et je m’étais promis de suivre son parcours tant j’avais été charmée. Je retrouve l’écrivaine franco-suisse aujourd’hui, en 2021, avec ce livre magnifique. La beauté et la fraîcheur de sa plume sont inchangées, et une plénitude a rejoint l’intériorité de son récit. Notons aussi que ce roman a été écrit durant …

View Post

Assassins et poètes, de Robert Van Gulik

Les images présentées dans l’article sont les illustrations de l’auteur Robert Van Gulik accompagnant le texte du roman. Neuf illustrations apparaissent au total dans le livre. Cet article a été conçu et rédigé par Yassi Nasseri, fondatrice de Kimamori.

View Post

Hamnet, de Maggie O’Farrell

Un des pouvoirs les plus stupéfiants de la littérature est celui de rappeler les morts à la mémoire des vivants. Hamnet, le fils défunt, comme une graine au secret de la vie obscure de Shakespeare et Anne Hathaway, surgit du passé à la faveur du talent de l’écrivaine irlandaise, Maggie O’Farrell. Par la grâce du Verbe,  le fantôme de l’absent …

View Post

Les vitamines du bonheur, de Raymond Carver

Douze nouvelles sont réunies dans Les vitamines du bonheur (titre de l’une d’entre elles). Chacune compte dix, vingt ou trente pages. Nous ne retrouvons pas les personnages d’une nouvelle à l’autre, ni le même lieu. Et pourtant nous sommes toujours dans un même monde, une atmosphère lourde et pesante. J’avoue que j’ai ri dans certaines nouvelles. Elles n’étaient pas drôles …