Le Taïwan de retour au Man Booker International 2018 !

Je vous avais parlé cette semaine de la polémique autour de la nationalité / pays d’appartenance d’un des nominés au Man Booker Prize International 2018 (https://www.kimamori.fr/prix/polemiques-man-booker-2018/). Eh bien, voilà que l’issue est finalement heureuse.

L’organisation du Man Booker, après avoir fléchi face aux pressions de l’Ambassade de Chine à Londres, et accepté de modifier la mention du pays d’origine de l’écrivain Wu Ming-Yi (pour qualifier le Taiwan non pascomme un pays mais comme une province de Chine) a fait retour en arrière. Désormais, et de nouveau, Wu Ming-Yi apparaîtra dans la liste des nominés comme un écrivain taïwanais.

L’Ambassade de Chine n’a pas reconnu officiellement avoir fait pression sur l’institution littéraire, tout en spécifiant que la Chine était “une”, et que Taiwan était inséparable de la Chine.

Le Man Booker de son côté a retiré les mentions de “nationalité” pour ne faire apparaître que “pays, territoire” et a cru bon de rappeler que ce prix était ouvert à tous les écrivains du monde, à partir du moment où ils sont traduits en anglais et publiés en Angleterre.

Pour plus de détails, vous pourrez vous référer à cet article du Telegraph (en anglais).

Je vais laisse parcourir aussi tous les livres et leurs écrivains nominés 2018 à ce prix ici.

L’illustration présentée est de Brian Wang.

Share Button