Préparer le thé, et l’offrir

Les contes nous enseignent bien des choses, vous en conviendrez. Mais si je vous dis que l'essence des arts martiaux peut être transmise par un conte, vous ne me croirez pas. Et si je vais plus loin en vous disant que celui qui prépare un thé, et nous l'offre, pratique la plus haute posture des arts martiaux, vous me rirez au nez !

Eh bien, écoutez malgré tout cette histoire, et nous en reparlerons.
Je l'ai lue au début du siècle, en 2002 peut-être, et c'est en 2013 que je me suis décidée à la partager avec vous. L'enregistrement, le son, ma lecture - qui datent de cette époque - sont très imparfaits. Dans une quête wabi sabi (la beauté de l'imparfait et de ce qui est éternellement en devenir), je vous soumets cet enregistrement daté, tel que, et espère que vous apprécierez l'histoire restituée.

Le conte que vous venez d'écouter est extrait  de ce livre :

conte des arts martiauxLES CONTES DES ARTS MARTIAUX
Réunis par Pascal Fauliot
Présentés par Michel Random
éd. Albin Michel, 1984

Share Button

Leave a Comment