Rocks, de Sarah Gavron

Un film résolument politique qui parie sur l'avenir

Rocks est un film qui s'avance masqué. De loin il ressemble à n'importe quel autre film britannique parlant des pauvres, des déclassés, des oubliés. De près on comprend rapidement que Sarah Gavron, dont c'est le troisième film, a pris le parti d'imaginer le parcours d'un personnage cabossé mais fort, au détriment de la critique : le récit initiatique individuel plutôt que la liste des tares sociales et politiques britanniques. Voilà pourquoi le film donne l'impression d'une société pacifiée, comme si la tolérance entre les êtres était advenue dans la vrai vie empêchant, à jamais, le premier scénario venu de faire vulgairement son beurre des questions raciales.
La vie dans le quartier où le film a été tourné est effectivement paisible et les problèmes d'intolérance, de racisme, inexistants selon les dires de l'équipe du film dont font partie quelques "vrais" gens du quartier.

C'est donc un film résolument politique qui parie sur l'avenir même si Rocks, adolescente au moral d'acier, doit faire face à la brutale disparition, plutôt désertion de sa mère victime de troubles psychiatriques. Mais Rocks va faire face et tout faire pour qu'elle et son petit frère ne soient pas "placés" par les services sociaux.

Sarah Gavron a imaginé son film comme le miroir d'une mosaïque de groupes ethniques, culturels, ayant des points de vue différents. Si la réalisatrice sait bien que les problèmes de racisme n'ont pas disparu, elle semble faire le pari de l'ouverture, voire d'une utopie endossée par des personnages pour lesquels les mots amitié et entraide ne sonnent pas creux.

    

ROCKS
Réalisateur : Sarah Gavron
Scénario : Claire Wilson et Theresa Ikoko,
d'après l'histoire de cette dernière
Musique : Emilie Levienaise-Farrouch
Montage : Maya Maffioli Directeur de la photographie : Hélène Louvart
Casting : Bukky Bakray, Kosar Ali, D'Angelou Osei Kissiedu, Shaneigha-Monik Greyson, Ruby Stokes, Tawsheda Begum, Afi Okaidja
Date de sortie France : septembre 2020
Durée : 93mn
Pays : Royaume-Uni
Distributeur France : Haut et Court

À l'affiche au cinéma Galaxy (20137 Lecci) à partir du 23 septembre 2020.

L'auteur de cet article et chef de rubrique Cinéma du journal bimensuel et du site internet Kimamori est Thierry Dorangeon.
Il est programmateur au cinéma Galaxy (région de Porto-Vecchio en Corse 20137, Lecci) et président de l'association Cinémotion.

Leave a Comment