View Post

Un autre tambour, de William Melvin Kelley

Cette histoire nous la connaissons, nous l’avons mille fois lue. Et pourtant, nous lirons le roman de William Melvin Kelley et en sortirons pétrifié. Tout l’art d’un écrivain est là, après tout. Nous dire les choses en suivant un fil invisible, en les posant dans des mots inattendus. L’histoire noire-américaine des villes du sud des Etats-Unis profond est mise en …

View Post

Les Fables d’Amassolou en Pays Dogon, d’Amassolou Guindo

La lecture est un voyage. Plus nous voyageons loin, et mieux nous faisons un retour sur nous-même. Avec les fables d’Amassolou Guindo nous sommes transportés dans un espace-temps à des années lumière de notre présent. Et précisément, à ce moment-là, alors que nous avons embarqué pleinement, nous retrouvons l’enfant que nous fûmes, l’enfant qui est encore là en nous. Sagesse, …

View Post

Silhouette de mort sous la lune blanche, de Kââ

C’est sous le pseudonyme de Kââ (il en utilisa d’autres, tel que Corsélien et Béhémoth) que Pascal Marignac, professeur de philosophie, publiait en 1984 Silhouette de mort sous la lune blanche, le premier roman d’une longue série mettant en scène un personnage sans nom, charismatique et quelque peu psychopathe sur les bords. « Extraire une balle, ce n’est pas rien. Je l’avais déjà fait …

View Post

L’homme qui savait la langue des serpents, de Andrus Kivirahk

Leemet nous raconte la fin progressive de cette époque et son désenchantement devant les temps nouveaux nous gagne. Peu à peu les habitants de la forêt se laissent gagner par l’illusion du progrès symbolisé par la vie sédentaire proposée par des villageois installés aux abords. Eux qui étaient des sortes de gentils chasseurs et d’éclairés cueilleurs s’échinent dorénavant à l’agriculture, …

View Post

L’Anomalie de Hervé Le Tellier

Cela fait bien longtemps que j’ai l’intention de lire Hervé Le Tellier. Et son roman de la rentrée littéraire 2020 m’a paru une jolie entrée en matière. C’est un livre surprenant, drôle, grave et très actuel. Mille références y sont insérées ainsi que jeux de mots et lettres. L’histoire extra-ordinaire qui nous est contée ne peut que nous happer. Car …

View Post

Le poids de la neige, de Christian Guay-Poliquin

J’étais passée à côté de ce livre, totalement. Mais à l’occasion de notre Book club thématique de février, avec pour thème La Neige, plusieurs lecteurs ont recommandé ce roman. Et je m’y suis plongée. Ah, nous sommes bordés de neige dans ce livre, et par moments ensevelis sous la neige ! Par certains aspects le récit se rapproche d’une dystopie …

View Post

Quelques battements de cœur, d’Emily Elgar

« Je me rends soudain compte qu’aucune des personnes présentes ne savaient vraiment qui était Grace. On se comporte tous comme si c’était le cas, bien sûr, mais est-ce que certains d’entre nous la comprenaient réellement ? Ou est-ce qu’on aimait juste penser qu’on connaissait la fille dans le fauteuil roulant ? On n’avait aucune envie de penser à la complexité …

View Post

Pays de neige, de Yasunari Kawabata

Il faut lire et relire les grands livres. Parce qu’à chaque nouvelle lecture nous percevons quelque chose de nouveau, démystifions ce qui restait irrésolu lors de la précédente lecture. Certains livres s’y prêtent mieux que d’autres, bien entendu. Pays de neige, de Yasunari Kawabata est un de ces textes que l’on peut relire à l’infini. C’est de la poésie, c’est …

View Post

Aranyak (La Forêt), de Bibhutibushan Bandopadhyay

En fin d’année 2020 je n’avais pas la tête à lire ! Aussi grande lectrice que je sois, j’avais un mal terrible à me fondre dans les romans accumulés sur ma table de chevet. C’est alors que j’ai ouvert ce livre, traduit du bengali et publié par une maison d’édition exquise que je découvrais : les éditions Banyan. Ah! quel …

View Post

Une rose seule, de Muriel Barbery

Le roman s’ouvre sur l’arrivée d’une jeune femme française au Japon. Elle est venue recueillir le testament de son père, Japonais. Rose n’a pas connu son père, ne l’a jamais rencontré, n’est jamais venu au Japon. Elle a grandi avec sa mère, dépressive, et sa grand-mère, qui l’a élevée. Botaniste, vive, intelligente, elle est tranchante avec les autres, peu en …

View Post

Anne de Green Gables, de Lucy Maud Montgomery

« Ame de feu et de rosée, elle ressentait les plaisirs et les peines de la vie avec une intensité décuplée.  » À la fin de ce premier tome, l’impulsivité et l’étourderie d’Anne s’apaisent peu à peu. Elle parvient à aller au bout d’une tache sans être happée par ses pensées. On quitte l’enfant pour laisser place à une femme …

View Post

Pastorale d’Aki Ollikainen

Pastorale est une fable étrangement délicieuse, aux frontières de la réalité. Figures légendaires et monde agraire se côtoient. Les douces folies et les ardents désirs sourdent sous les eaux du lac alors que le loup rôde… L’écrivain parvient à rendre le décor, les personnages, leur mal-être et leurs extravagances tant palpables et qu’amusants. Le tout est très ancré, et le lecteur ne s’étonnera …

View Post

La cuillère, de Dany Héricourt

Le roman s’ouvre sur le décès d’un homme, d’un père de famille. Nous sommes au pays de Galles, dans un hôtel géré par cette famille un peu foutraque. La narratrice, jeune fille de dix-huit ans, est désarçonnée au contact du corps refroidi de son père qui s’est mis au lit la veille – et tout allait bien – pour ne …

View Post

Le fort intérieur et la sorcière de l’île Moufle, de Stella Benson

« Ceci n’est pas un vrai livre. Il ne traite pas de vraies personnes, et ne devrait pas être lu par de vraies personnes non plus. Mais il existe déjà tellement de vrais livres écrits pour de vraies personnes, et tant d’autres à venir, que je ne pense pas qu’un petit livre insolite comme celui-ci, écrit pour les rares amateurs de …

View Post

L’Autre Moitié de soi, de Brit Bennett

Le deuxième roman de la jeune écrivaine Brit Bennett a séduit les lecteurs américains. Sa traduction française rencontre un accueil aussi enthousiaste. Grand Prix des lectrices de Elle, deuxième sélection du Prix Médicis (romans étrangers) 2020, le roman est pertinent, beau et traite de manière subtile et savoureuse la question raciale, sociale et du genre. D’où vient-on, où va-t-on ? …

View Post

Betty, de Tiffany McDaniel

Elle déroule sur plusieurs décennies l’histoire de sa mère, Betty, jeune métisse americano-cherokee, sixième enfant de la famille Carpentier, qui après des années d’errance et de petits boulots s’est installée finalement à proximité d’une petite ville de l’Ohio. Tout ici fait figure de personnage à part entière. Les enfants, leurs parents et grands-parents mais également les près, les bois collines …

View Post

Héritage, de Miguel Bonnefoy

Un jour j’ai lu Miguel Bonnefoy, et depuis je le lis toujours. Chaque nouveau roman m’offre le bonheur de retrouver son écriture, que je chéris, et je le vois évoluer sans se dénaturer jamais. Lorsqu’on l’écoute parler, on retrouve telle quelle ses phrases, riches du charme d’un désuétude attachant, de la musicalité latino-américaine enchanteresse, et d’une fraîcheur hispanique. Mais ses …

View Post

Les 47 rônins, de Jirô Osaragi

Nombreux parmi nous connaissent dans ses grandes lignes l’histoire des 47 rônins. Fait historique  devenu légendaire, il méritait d’être conté en détail, patiemment. L’écrivain Jirô Osaragi (Haruhiko Nojiri de son vrai nom) s’y est attelé et nous a livré un succulent roman de cape et d’épée qui s’évertue à rendre compte d’une époque, et d’un état d’esprit en voie de …

View Post

Shibumi, de Trevanian

Ce roman a été publié pour la première fois en 1979. Il continue d’être lu, chaque jour, en toutes langues. Hier encore je l’ai vu présenté dans la devanture d’une librairie à Antibes parmi les lectures estivales recommandées. Et une nouvelle édition Collector illustré est publié en novembre 2020.
L’écrivain lui-même est un mystère. Longtemps resté dans l’anonymat, il s’est offert le plaisir d’écrire et de publier sous huit noms de plume différents, dont trevanian !

View Post

Nos frères inattendus, d’Amin Maalouf

Je suis une lectrice d’Amin Maalouf, de longue date. Le rocher de Tanios, Samarcande, Les jardins de lumière… comme moi vous les avez lus. Ses livres plus récents ont une saveur propre, aussi délicate et lumineuse que ceux d’avant. Prix Goncourt, élu à l’Académie Française en 2011, il me semble que l’homme est aussi admirable que l’écrivain. Et cela s’apprécie …

View Post

Ohio, de Stephen Markley

Voilà une fois de plus un roman américain qui vous bouscule, vous hache le cœur et la tête, et qui vous hante longtemps après lecture. Je ne choisis pas ces mots par hasard. Conduit comme un thriller, c’est le roman de l’Amérique et de son malaise. Premier livre de Stephen Markley, jeune auteur universitaire de 37 ans, originaire de l’Ohio, …

View Post

Monsieur Jadis ou l’École du soir, d’Antoine Blondin

Un jour une amie m’a mis entre les mains un roman d’Antoine Blondin. C’était il y a une quinzaine d’années, et j’avoue, je n’avais encore jamais lu cet auteur. Ah! Quel monument d’écriture de la langue française. La maîtrise parfaite et le plaisir jubilatoire s’entremêlent pour former la plume, le style, la voix diraient les anglosaxons, de cet auteur inclassable. …

View Post

Soroé, reine des Atlantes de Charles Lomon & P.-B. Gheusi

Dans cette chronique, je voudrais vous parler de la maison d’édition Callidor et de sa nouvelle parution, Soroé reine des Atlantes. Nouvelle ? Pas totalement. Paru pour la première fois en 1905, le roman est pour le spécialiste Brian Stableford « le premier grand roman de fantasy épique du XXe siècle ». Rien que ça. Intégralement revisité en 1941 par un de ses deux auteurs, P.-B Gheusi, c’est cette version que l’éditeur a choisi de publier.

View Post

Okuribi, Renvoyer les morts de Hiroki Takahashi

Okuribi, Renvoyer les morts est le premier roman paru en France du jeune auteur japonais Hiroki Takahashi. Il a remporté le prestigieux Prix Akutagawa, et se déroule à Aomori, province natale de l’écrivain. « Tout le monde l’appelait le « monticule Torando », le mot de la région pour désigner les sauterelles. « Six-pattes » était une sorte de surnom, pas …