My Lady, réalisteur Richard Eyre, scénariste Ian McEwan

Que faire d'une vie ?

Je suis allée au cinéma hier soir, pour lire un livre ! Eh oui, j'avais lu au moment de sa parution le roman qui a donné lieu à ce film (L'intérêt de l'enfant, titre original The Children Act). J'avais longtemps pensé aux thèmes qu'il aborde et aux questions qu'il pose. Nous en avions ensuite longuement débattu lors de notre club de lecture il y a deux ans, mais toujours sans aboutir à une quelconque réponse ou conclusion absolue. Alors je suis allée au cinéma pour voir si cette fois les réponses me seraient soufflées ; et là j'ai vécu l'expérience cinématographique à l'état pur. J'ai trouvé le film émouvant, poignant, bouleversant au point de franchement pleurer dans les dernières scènes, alors que le livre ne m'avait jamais tiré ne serait-ce qu'une maigre larme. J'ai apprécié la force du septième art, riche de ses images, de sa musique, de son tournage. Le film est parfaitement fidèle au roman, le scénariste n'étant autre qu'Ian McEwan, l'écrivain lui-même et c'est peut-être la raison pour laquelle en sortant de la salle de cinéma je n'avais toujours pas trouvé de réponses aux grandes questions existentielles qu'aborde l'histoire. J'ai simplement compris, ressenti, que la vie humaine est ainsi : portée par des choix, discutables peut-être, mais justes pour celui qui les fait. J'ai compris aussi qu'un film était en quelque sorte une interprétation d'une oeuvre écrite, tout comme pour la musique : une même composition peut être interprétée de mille manières et mise en lumière avec différents instruments. Chaque interprétation nous offrira des émotions différentes, plus ou moins lumineuses, éclairantes, satisfaisantes.

Dès les premières scènes deux intrigues se mettent en place, impliquant le personnage principal, déchiré entre sa vie de couple brinquebalante et les exigences de sa vie professionnelle. Fionna May (Emma Thompson), est un magistrat très investi dans son métier, et hautement compétente. Son époux lui annonce qu'il va la tromper et expérimenter une liaison avec une jeune femme. Le jour même Fionna est sollicitée pour trancher une affaire délicate en urgence : un jeune garçon de 17 ans atteint de leucémie a besoin d'une transfusion sanguine sinon il va mourir ou être frappé de séquelles sévères. Or il fait partie d'une communauté de Témoins de Jéhovah et ses croyances lui interdisent les transfusions. Tout comme ses parents il a la foi et ne souhaite pas être soigné selon les conseils des médecins de l'hôpital. La Justice doit intervenir rapidement pour autoriser, ou non, l'hôpital à sauver la vie de l'enfant. Sauver son couple, sauver un enfant, toutes ces questions frappent Fionna dans un moment où elle est fragilisée et s'interroge sur ses propres choix dans la vie. Elle s'engage alors dans une voie risquée...

Image

La musique accompagne et jalonne l'histoire tout au long du film. Elle bouleverse tant les personnages que le spectateur. Le rythme soutenu des séquences apporte de son côté un déchirement dans cette lenteur profonde et poignante des compositions musicales. Et puis le jeu des acteurs est remarquable. Emma Thompson est époustouflante, son époux dans le récit, Stanley Tucci est très juste dans son jeu, et le jeune acteur Fionn Whitehead incarne parfaitement le personnage intrigant, inquiétant et si terriblement touchant du jeune garçon frappé par le destin.

Je n'ai pas regretté d'avoir lu ce roman. Je n'ai pas regretté une seule seconde d'être allée voir ce film. Je me rappelais pourtant toutes les scènes, visualisées dans mon esprit lors de ma lecture quelques années auparavant, tout comme les dialogues qui s'étaient inscrits en mon esprit, mot pour mot. Cela ne m'a pas empêchée d'être transportée par le souffle du film, entraînée dans ses soubresauts, piquée par son suspens et terriblement heurtée par le drame lorsqu'il se révèle à nous. Pour une fois je ne saurais dire si j'ai préféré le roman au livre ou l'inverse. J'ai tout simplement préféré les deux ! Et le film m'a donné envie de me replonger dans le livre pour retrouver certaines subtilités retrouvées à l'écran. C'est un peu lorsque l'on va au théâtre et que la pièce donne envie de lire le texte. Je vous recommande donc aussi bien le film My Lady que le roman L'intérêt de l'enfant.

MY LADY
réalisateur : Richard Eyre
scénariste : Ian McEwan
casting : Emma Thompson, Stanley Tucci, Fionn Whitehead, Ben Chaplin, Jason Watkins, Anthony Calf
compositeur : Stephen Warbeck
directeur de la photographie : Andrew Dunn
Adaptation du roman de Ian McEwan : L'intérêt de l'enfant (The Children Act)

Share Button