“Je trouve à boire et à manger en moi”

Il n’y a pas de suite dans mes idées
Quand j’ai fini la cathédrale
je compose la symphonie
Ensuite j’apprends et je torture
J’envoie les régiments et je conçois le pont
En chinois j’écris aussi et j’assèche le marais
Puis je danse le tango, je rassemble la flotte
Je peins la pomme de mille façons mais si souvent
que je dorme avec toi le temps demeure invisible.
Il est ou il n’est pas.
A présent je mange,
je trouve à boire et à manger en moi.
Cela ne fait pas moins mais plus
à anéantir ou à périr.

Riches idéees
Cees Nooteboom

Peinture de Donatella Marraoni

J’ai entendu ce poème de Cees Nooteboom dans l’émission Hors Champ de Laure Adler (juin 2016), aussi ai-je pris des libertés avec la ponctuation et le découpage des vers…
Je vous laisse écouter l’émission ici : Franceculture, Cees Nooteboom. Vous pourrez y entendre d’ailleurs une archive avec la voix de Nabokov qui s’exprime délicieusement en français.

Le poème “Riches idées” est extrait du livre suivant :

lettres-a-poseidon-cees-nooteboom
Lettres à Poséidon
Cees Nooteboom
Ed. Actes Sud, 2016

Share Button

Leave a Comment