Un peu de techno-humanisme ?!

Je ne sais pas dans quel genre on devrait répertorier ce livre, tant il relève de tous les genres. C’est un thriller, futuriste, fantastique, philosophique, initiatique ! Et j’en passe ; mais c’est surtout un pur plaisir de lecture. « Des larmes sous la pluie » ne semble pas être caractéristique des écrits de Rosa Montero, moins fantastiques et polar dans leur ensemble, mais la profondeur de la pensée et de l’analyse de la société qui résonnent dans ce roman m’a donné envie de lire tous ses autres livres. Je vous invite à en faire autant : entrer dans l’oeuvre de cette écrivaine espagnole, par ailleurs journaliste au quotidien El Pais. Dans ce livre nous sommes plongés dans une réflexion sur « l’Autre », mis en scène sous de multiples formes, dont les habitants d’autres planètes, les « réplicants » – des simili humains créés par la main de l’homme – ou des humains transformés en panneaux publicitaires, qui se côtoient désormais sur Terre. La mort, l’amour, la communication et bien d’autres grands thèmes sont merveilleusement abordés et traités ici.

Bruna Husky est une réplicante de combat. Elle sait qu’elle est une « techno-humaine », qu’elle n’a qu’une durée de vie de dix ans qui s’étend de l’âge de 25 à l’âge de 35 ans. Elle sait aussi que ses souvenirs d’enfance ne sont que le produit d’un programme de mémoire que les humains ont inséré en elle lors de sa création. Mais elle ressent la tristesse de la perte de son père alors qu’elle n’avait que neuf ans, et elle a peur de mourir. Un beau matin elle se fait agresser chez elle et suite à cet incident elle est recrutée en tant que détective pour tirer au clair cette affaire désastreuse de réplicants devenant subitement fous et meurtriers. La politique s’en mêle bien entendu et les suprémacistes blancs tirent la sonnette d’alarme pour modifier les lois et anéantir à jamais tous les réplicants… Nous sommes ici en 2109 et c’est grâce au travail d’archiviste du meilleur ami de Bruna que le lecteur parvient à reconstruire les événements historiques qui se seraient déroulés au XIème siècle.

Hormis le fait que le thriller est formidablement bien construit et que le livre se dévore, c’est l’attachement qui se créé pour les différents personnages qui est surprenant. Aucun des personnages n’est à priori remarquable, or très vite en effet le lecteur les aime, s’en méfie, s’en agace. En réalité tout ce qui peuple notre monde est présent dans cet univers futuriste. La psychologie humaine est tranquillement démasquée, les dangers de la société débusqués et les travers de l’intolérance mis à nu. Et l’auteur, sans se laisser perturber, nous dit : voyez où mènent les jugements hâtifs et le piétinement de l’humanisme ! Eh oui, comme souvent, les écrivains sont aussi un peu devins. Ce livre a été publié en 2011 dans sa version originale et il dépeignait parfaitement notre monde d’aujourd’hui, de 2017/18…

DES LARMES SOUS LA PLUIE
(Lagrimas en la lluvia)
Rosa Montero
Traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse
éd. Métailié 2013 (v.o. 2011)

Share Button