Lauréat du Man Booker International 2018

Voilà, cette nuit le jury du Prix Man Booker International a fait son annonce. Et pour ma part je suis ravie parce que c’est le livre qui m’attirait le plus parmi les finalistes, depuis le début, et surtout parce qu’il est m’attend sur ma table de chevet !!! Les anglophones pourront se précipiter dessus, et les francophones attendront un petit peu qu’il soit traduit en français. Il s’agit de “Flights” de Olga Tokarczuk, traduit en anglais par Jennifer Croft et publié en Angleterre par Fitzcarraldo éditions. Rappelons que ce prix est remis à parts égales à l’écrivain et à son traducteur qui partageront ensemble les £ 50 000 en question. Les finalistes remportent chacun £1000. 

Olga Tokarszuk est une écrivaine polonaise, romancière et essayiste. Elle est reconnue et a remporté de nombreux prix littéraires, dont le Prix Niké (équivalent Goncourt) pour son livre “Les Pérégrins”. Auteur notamment de huit romans et deux recueils de nouvelles, son oeuvre est traduite en des dizaines de langues. Plusieurs de ses livres sont disponibles en français dont “Dieu, les hommes, le temps et les anges” publié par l’éditeur Robert Laffont. Sa plus récente publication, “Les Enfants Verts” est paru chez l’éditeur La Contre Allée en 2016. Le titre sélectionné ici, Flights, est un livre de fragments, vu par les critiques comme un tour de force, et que l’écrivaine voit comme son “roman-constellation”. Ce style de “fragments” était vu autrefois comme une manière de présenter un soi fragmenté, une mosaïque d’identités. Ici l’idée est travaillée plus avant encore. Tous ces multiples “soi” sont en transformation constante, comme de par des voyages incessants.

Vous pourrez faire les tour de tous les nominés 2018 en consultant cet article, et vous remémorer la liste des finalistes en consultant cet autre article.

J’aimerais ajouter un mot encore. Cette maison d’éditions Fitzcarraldo que l’on connaît pour la belle couverture bleue de ses livres publie de petits trésors. J’invite les anglophone à se pencher sur ses publications…

Je vous invite aussi à lire cet article (en anglais) qui relate la prise de position de la traductrice Jennifer Croft lorsque l’écrivaine a reçu des menaces de mort en 2015 chez elle.

FLIGHTS
Olga Tokarczuk
Traduit du polonais vers l’anglais par Jennifer Croft
Editions Fitzcarraldo, 2017

 

Share Button