À qui le dire?

 Il est des livres qui nous plaisent dès les premiers mots. Lorsque de surcroît un tel livre parvient à prendre son envolée progressivement, et à nous époustoufler lors de sa clôture, on s’incline. Mais je vais vous dire cela autrement… Un excellent livre. À lire. Et je pourrais m’arrêter là, car l’essentiel est dit, et il vaut mieux s’en tenir …

View Post

Était-ce mérité?

Les livres de Graham Greene sont désormais des classiques, et ce titre-ci est peut-être le plus renommé de tous. Mais pour ma part ce sont les mots de Pico Iyer (dans « The Lady and The Monk ») qui me l’ont fait connaître. J’ai lu le livre, je me suis laissé pénétrer par sa substance, et j’ai mieux compris le propos de …

Des nuits au cirque, d’Angela Carter

DES NUITS AU CIRQUE (Nights at the circus) Angela Carter Éd. du Seuil, 1988 (v.o. 1984) Traduit de l’anglais par Jean Guiloineau Ce livre est tout à fait exceptionnel. Le récit premier, les récits secondaires, les personnages, les déroulements et dénouements sont délicieusement fignolés, et transgressent allègrement les limites du raisonnable. On qualifie le style de l’écrivaine de réalisme magique, et …

Épique qui pique

Récit épique que les mémoires de ce porc-épic ! Tous les êtres humains ont un double animal ; nous le savions bien. Ma jeune sœur, enfant, reconnaissait l’animal qui se cachait derrière chacun de nos amis, cousins, et connaissances déjà. D’ailleurs elle voyait en moi deux animaux : selon ses dires j’étais mi écureuil – mi cygne ! Je ne savais pas en revanche …

View Post

Le désert renferme bien des secrets

Quel livre lunaire que ce « Dieu sans les hommes » ! Je ne saurais décrire ce que j’entends par un livre lunaire puisque je n’ai jamais posé les pieds sur la lune, mais en revanche je peux vous assurer que plongée dans ce roman je m’y suis trouvée d’une certaine manière ! La narration est non seulement multiple mais également dispersée dans …

View Post

Tout se joua là

J’avais lu « Le danseur », « Zoli » et « Les saisons de la nuit » avec grand plaisir, voilà pourquoi ayant lu les critiques bien alléchantes de ce livre-ci j’ai eu envie de le découvrir ! Je décidai par la même occasion de m’imprégner enfin de la plume de l’auteur dans sa langue originale. Pour la première fois donc j’ai lu Colum McCann en anglais …

View Post

Grandeur et décadence

Tout comme dans le livre de Column McCann (Et que le vaste monde poursuive sa course folle) l’auteur nous éblouit ici d’une galerie de portraits fabuleux. Certains chapitres pourraient presque être lus, voire publiés indépendamment, sous forme de nouvelles. Aucun ordre chronologique n’est respecté ici, nous passons de l’avenir au présent, rencontrons un personnage dans sa quarantaine, puis adolescent quelques …

View Post

Je te croise, tu me croises…

Certains livres apaisent, ils sont une caresse de l’âme. En voici un par excellence. « Les années douces » de cette écrivaine m’avait plu. Mais ce Temps qui va et ce même Temps qui revient m’aura autrement envoûté. Je ne sais si l’on peut parler de roman. Un roman-nouvelles serait-ce ? Tous les récits ont pour personnages les habitants d’un même quartier. Parfois …

View Post

Smilla et l’amour de la neige, de Peter Hoeg

On ne sait dans quelle catégorie répertorier ce livre. Thriller, livre d’espionnage, roman épique qui restitue les légendes nordiques ou conte philosophique sur l’identité et la liberté. Car le roman est un peu tout cela à la fois, sur fond blanc, de neige ! C’est aussi et surtout, peut-être, un hommage aux grands espaces qui combattent tant l’étroitesse géographique que celle …

View Post

Le secret du maître de thé, de Kenichi Yamamoto

Cela fait des décennies que je suis fascinée par le thé et les rituels qui l’accompagnent. Ma première approche littéraire de la question avait été basée sur « Le Maître de thé » de Yasushi Inoue, grand classique et texte intemporel. J’ai été bien surprise de voir qu’un écrivain contemporain avait eu l’audace de relater la même histoire, celle du maître de thé japonais, …

View Post

L’éphémère réalisé

Signalons que cet écrit a été adapté en bande dessinée, et traduit récemment sous cette nouvelle forme en français. L’écrivaine a travaillé avec Jiro Taniguchi, auteur de mangas, pour ce faire et ensemble ils ont produit ces « années douces » mises en image, en deux volumes, publié chez Castermann. Probablement jetterai-je un œil à cette édition et vous en …

View Post

Muse toujours

Écrivaine britannique ayant des origines nigériennes, Helen Oyeyemi, désormais tant connue que reconnue, avait écrit son premier livre à dix-neuf ans.  Depuis 2011 elle est traduite en français. Je ne saurais vous parler de la qualité des traductions puisque j’aime mieux lire les livres anglophones dans leur version originale. C’est un récit étrange que j’aimerais qualifier de roman-nouvelles. L’étrange d’ailleurs …

Une fin originelle

J’avais été très touchée par le précédent livre de Jérôme Ferrari « Où j’ai laissé mon âme », et j’avoue, affreusement triste du manque relatif d’éloges qui lui fut fait à l’époque, au regard de la qualité de son écrit. Eh bien voilà qui est chose faite. Notre homme est récompensé. Ce jeune enseignant de philosophie, expatrié depuis peu à Abu Dhabi …

View Post

La musique d’une vie, d’Andréï Makine

J’avais lu ce livre à l’époque de sa première parution, et puis je l’ai relu quelques dix années plus tard. Eh oui, en 2011 Makine aura été une de mes grandes rencontres : je lis ou relis toute sons œuvre ! Le récit cadre ici est identique (bien que largement moins développé) à celui de « La vie d’un homme inconnu » : …

Noooooooon! NON

Régulièrement je me laissais ravir par la plume de Wajdi Mouawad en savourant ses articles qui paraissaient parfois dans le supplément Livres du journal Le Monde. Depuis longtemps déjà je désirais lire un de ses livres. Or j’aime mieux aller au théâtre que lire des pièces de théâtre et son dernier roman, Anima, me faisait peur par la grande part …

View Post

L’hier explose en l’aujourd’hui

Est-il un seul livre de Kazuo Ishiguro que je ne conseillerais pas ?! A ce jour, parmi ceux que j’ai lus… non ! Notons d’ailleurs que le Prix Nobel de Littérature 2017 a été décerné à Kazuo Ishiguro. Nous avons ici son premier roman. La narratrice est japonaise, et vit en Angleterre. Sa fille aînée, Keiko, issue de son premier mariage vient …

View Post

Firmin, de Sam Savage

Quel délicieux livre, drôle et triste à la fois, inventif, philosophique et si simple pourtant ! C’est une histoire de rat de bibliothèque (en l’occurrence de librairie…), écrit par un amoureux des livres pour les amoureux de livres… Et je n’en dirai pas plus au risque de vous révéler ce que le lecteur ne découvre qu’après une cinquantaine de pages de …

View Post

La vie d’un homme inconnu, d’Andreï Makine

Choutov, écrivain d’origine russe approche de la soixantaine et constate le grand vide de sa vie, dénuée tant d’amour que de réussite. Il décide sur un coup de tête de rentrer en Russie, après bien des années d’exil, afin d’y retrouver son amour de jeunesse, trente ans après… Mais rien ne sera moins connu de lui, finalement, que le pays …

View Post

Toi et Moi dans le même bateau?!

Tout doucement je poursuis mon chemin parmi les écrivains nordiques. La « suite » de ce livre est déjà traduite et publiée en France sous le nom de « Le caveau de famille », dès lors je n’ai pu savourer le petit peu de suspense que la fin de ce « tome »-ci eût pu contenir. Je n’en suis pas moins ravie d’avoir lu et découvert …

Le sens d’une mort

RETOUR À KILLYBEGS Sorj Chalandon Éd. Grasset, 2011 Grand prix du roman de l’Académie Française 2011 Voilà un livre exquis qui m’a prise au dépourvu et dont j’ai savouré le moindre mot. Poignant, il m’a bouleversée, sublime, il m’a confondue de sa beauté inexplicable. C’est sans grande conviction pourtant

Contre ciel et terre

C’était donc par là qu’il fallait commencer, me suis-je exclamée, par devers moi, dès l’abord de ma lecture. Car, comme vous le savez « Cent ans de Solitude », ne m’est pas accessible, depuis toujours et malgré mes maints efforts renouvelés. Mais, Ah ! Ce livre-ci… Ciel! Qu’il est parfait… Gabriel García Marquez reçut le Prix Nobel de littérature et ce n’est pas …

View Post

Où j’ai laissé mon âme, de Jérôme Ferrari

Comme c’est reposant de lire une belle écriture. Comme c’est dérangeant de cheminer aux côtés d’un homme porté par l’histoire de son siècle. Et c’est bien un livre d’hommes qui nous accueille ici. Aucune présence féminine ne sera admise entre les quatre murs de cette prison de l’âme qui se perd et s’anéantit jour après jour, d’heure en heure… C’est …

View Post

Les Enquêtes du Juge Ti, Robert Van Gulik

Sinologue et diplomate, le néerlandais Robert Van Gulik maîtrisait plus d’une dizaine de langues et dialectes, vivantes et mortes, d’Europe et d’Asie. Il avait vécu dans bien des pays étrangers et son épouse était chinoise. Il s’était initié aux arts des lettrés chinois au nombre desquels la poésie, la calligraphie et le luth chinois. Aujourd’hui il est surtout connu pour …

View Post

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon

Vous l’avez probablement tous déjà lu ce « Bizarre Incident… » de Mark Haddon tant il a remporté de prix et d’éloges à sa sortie… Pour ma part je découvre tant l’auteur que le récit. Le narrateur est un jeune garçon autiste d’une quinzaine d’années. Il a comme particularité de disposer d’une intelligence hors normes. Ses capacités de raisonnement et d’analyse frôlent …

La nature a le premier mot

LE CHANT DU MONDE Jean Giono Éd. Gallimard , 1934 Je n’avais pas lu ce livre à ce jour. Et suis bien heureuse de l’avoir découvert enfin car il s’agit incontestablement d’un moment de lecture inoubliable. Le monde chante dans ce livre, à chaque mot, à chaque phrase… la rivière parle, la montagne, le vent, la neige, tout est expression,

La fin justifie tous les moyens !

Le journal Le Monde avait consacré une pleine page à ce livre. Dès lors on a vu ce livre dans les librairies revêtu d’un ruban rouge le qualifiant de « Le Grand Roman du Moyen-Orient ». J’étais plutôt sceptique au départ. A l’arrivée je n’hésiterai pas à le recommander, si tant est que le sujet en lui-même ne rebute pas le …