View Post

Alliances, de Jean-Marc Ligny

Après AquaTM, Exodes et Semences, Jean-Marc Ligny nous offre en 2020 le quatrième tome de son ambitieuse saga climatique dans laquelle la planète a subi de terribles dérèglements, laissant les hommes lutter pour leur survie. Même si certains personnages se retrouvent dans les différents tomes, il n’est pas nécessaire d’avoir lu les précédents volumes pour comprendre et apprécier Alliances. C’est …

View Post

Elle a menti pour les ailes, de Francesca Serra

« (…) les gosses utilisent internet comme un espace de ralliement. Comme s’ils préparaient une guerre, ils se réunissent tous les jours au même endroit qui n’existe pas géographiquement, par conséquent inattaquable, bien mieux protégé que n’importe quel autre territoire sur le globe. Ils sont déjà une armée. Et le jour où un garant de l’autorité traditionnelle commence à suspecter quelque …

View Post

Chinatown, intérieur de Charles Yu

Un jeune chinois de Chinatown nous raconte l’histoire de sa vie, de celle de ses parents et de sa communauté. Sous forme de scénario théâtralisé, le lecteur assiste à des séquences de film. Les dialogues sont retranscrits. Parfois on est dans un polar qui se nomme Noir et Blanc (les deux enquêteurs étant un homme noir et une femme blanche), …

View Post

Patagonie route 203, de Eduardo Fernando Varela

J’aime les romans dont le décor est la route, et les personnages principaux des routiers. Parce qu’ils nous présentent des êtres humains, des situations et des rencontres hors de l’ordinaire, toujours imprévus. En voici un par excellence, brodé de main de maître par un primo-romancier argentin. Il nous emmène dans un ailleurs très ailleurs, déconcertant, vaste, et fondu de liberté. …

View Post

Tupinilândia, de Samir Machado de Machado

L’histoire se découpe en trois grandes phases chronologiques ; dans les années 40, Joâo Amadeus Flynguer, âgé de dix-huit ans et grand fan de cinéma, est chargé de présenter sa ville, Rio, à Walt Disney, son idole absolue et à toute son équipe américaine. Puis, nous voilà propulsés dans les années 80, époque pendant laquelle le Brésil tend à revenir vers …

View Post

Documentaires de Jules-César Muracciole

L’enfant Muracciole savait sans doute cela. C’est à lui, aussi bien qu’à Albert Batteux et au Stade de Reims que l’adulte rend hommage, à l’enfant rêvant de beau jeu, de dribbles et de tirs dans les lucarnes. Mais si ces deux films nous proposent de retrouver l’enfance relative d’un sport dont les images évoquent un paradis perdu – ce qui …

View Post

« La splendeur de l’humain » (2/12), par Simone Agnello-Tafani

J’ai créé un journal mensuel imaginaire : « La Splendeur de l’Humain » que l’on découvrirait au XXIème siècle, plié, comme un suaire : il remplacerait les pages noires et blanches criant l’horreur de nos quotidiens, par des feuilles colorées murmurant la splendeur de l’humain. Au recto est écrit un extrait de « Petit traité des grandes vertus » d’André Comte-Sponville, au verso, « Nouvelles du …

View Post

2069, de Josselin Bordat

« Que faire si vous vous êtes fait hacker votre string connecté ? » S’il y a bien un titre qui a suscité ma curiosité parmi les sorties de ces derniers mois, c’est bien ce recueil de nouvelles de Josselin Bordat. Certains livres arrivent au bon moment, et ce fut le cas pour celui-ci. Léger et drôle, il se dévore en quelques heures …

View Post

La brodeuse de Winchester, de Tracy Chevalier

Ce livre est extrêmement bien documenté. Il ne craint pas de raconter en détail les différents points de broderie, les motifs dessinés, l’effort requis et la technique employée. Il ne recule pas non plus devant la lourde tâche de nous initier à l’art des sonneurs de cloche. Ce ne sont pas des mélodies qu’ils interprètent, mais des combinaisons mathématiques ! …

View Post

Activités de Kimamori

Les activités de Kimamori se développent, et une équipe Kimamori est en train d’être constituée pour porter ces projets. Vous trouverez ici la liste et le détail de chacune des activités existantes et à venir.  Notez que Kimamori partage ses passions avec vous depuis 2010, à titre bénévole. Or une activité pérenne requiert une bonne santé financière. Si Kimamori vous …

View Post

La femme des steppes, le flic et l’œuf de Quanan Wang

Le corps d’une femme est retrouvé dans la steppe mongole. Un jeune policier est désigné pour surveiller le corps pendant que l’enquête sur le crime s’effectuera ailleurs, enquête sans importance puisque nous apercevrons, à un moment, le coupable amené sur le lieu du crime sans aucune explication préalable. Apercevoir est le mot juste. Tous les personnages sont filmés en plans …

View Post

Le cycle de Fondation d’Isaac Asimov

Dès le début de cette rubrique sur la littérature de l’imaginaire, il nous a semblé évident de traiter assez régulièrement de grands classiques du genre, en parallèle des nouveautés. Il s’agit de romans qui ont marqué la Science-Fiction, l’anticipation ou encore la fantasy et le fantastique d’une empreinte indélébile, voire même qui ont totalement réinventé et mixé les genres. Des …

View Post

Rocks, de Sarah Gavron

C’est donc un film résolument politique qui parie sur l’avenir même si Rocks, adolescente au moral d’acier, doit faire face à la brutale disparition, plutôt désertion de sa mère victime de troubles psychiatriques. Mais Rocks va faire face et tout faire pour qu’elle et son petit frère ne soient pas “placés” par les services sociaux. Sarah Gavron a imaginé son …

View Post

Les Fleurs de Shanghai, de Hou Hsiao-Hsien

Ce film du cinéaste taïwanais Hou Hsiao-Hsien est sorti en salle pour la première fois en 1998. Certains parmi vous l’auront déjà vu. Mais savez-vous qu’il a été restauré et qu’il est de nouveau projeté en grand écran cette année, en 2020 ? Je l’ai vu cet été, pour la toute première fois. Quelle beauté, quelle profondeur, quel sens du …

View Post

Brune, fin d’un maréchal d’Empire d’Alain Amariglio

Ces derniers mois, durant le confinement et le déconfinement, j’étais plongée, passionnément, dans Le comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas. Au sortir de ce roman fabuleux, grande fresque historique s’il en est, je n’arrivais pas à trouver une lecture à mon goût. Tout me paraissait fade, superflu, petit. Et puis j’ai vu Brune, fin d’un maréchal d’Empire, qui m’attendait sur ma …

View Post

« La splendeur de l’humain », par Simone Agnello-Tafani

J’ai créé un journal mensuel imaginaire : « La Splendeur de l’Humain » que l’on découvrirait au XXIème siècle, plié, comme un suaire : il remplacerait les pages noires et blanches criant l’horreur de nos quotidiens, par des feuilles colorées murmurant la splendeur de l’humain. Au recto est écrit un extrait de « Petit traité des grandes vertus » d’André Comte-Sponville, au verso, « Nouvelles du …

View Post

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, de Stuart Turton

C’est difficile de classer ce roman dans une catégorie. Les événements qui s’y déroulent relèvent du fantastique, le rythme et les rebondissements en font un thriller, la construction de l’histoire se rapproche de celle d’un polar… Mais le texte nous éclaire sur tant de choses indicibles que l’on pourrait tout aussi bien parler de roman initiatique ! Il a remporté …

View Post

Des vies à découvert, de Barbara Kingsolver

Barbara Kingsolver est une écrivaine à lire, à connaître. Depuis le temps je souhaitais la lire. Étrangement je la découvre avec son tout dernier roman qui semble très différent de ce qu’elle écrivait jusque là. J’ai eu plaisir à lire ce roman qui se déroule principalement dans les intérieurs (maisons) des protagonistes. Une grande sagesse peuple les pages de ce …

View Post

Les machines fantômes, de Olivier Paquet

La galerie de personnages de ce roman choral m’avait fait craindre de tomber dans des archétypes un peu usés mais le découpage en chapitre individualisé permet un développement plus riche que ce à quoi je m’attendais (léger bémol tout de même pour Aurore, bien écrit en soi mais pour lequel je n’ai pas d’affinité). En me renseignant sur Olivier Paquet, …

View Post

Évènement : Cycle Cinéma – Football

Le complexe Galaxy, de la région de Porto-Vecchio (20137, Lecci) en Corse du sud innove. En cette rentrée 2020 un cycle Cinéma – Football est inauguré ! Voici en quelques mots son contenu, suivi du programme détaillé. Cycle cinéma sur le football, pour montrer le football dans sa diversité : le football d’hier avec deux superbes documentaires réalisés par Jules-César Muracciole, …

View Post

Ozu, de Marc Pautrel

Peut-on transmettre l’atmosphère d’une oeuvre cinématographique au travers des pages d’un roman ? Ma question vous intrigue probablement. Alors revoyez en esprit les scènes des films du cinéaste japonais Ozu. Les mouvements, le calme et les inattendus ; les cadrages, la verticalité et l’horizontalité ; les postures et expressions d’acteurs travaillés au souffle près…. Oui, tout cela est dans ce …

View Post

La neuvième heure, d’Alice McDermott

Alice McDermott est une écrivaine qui mérite d’être lue. Je découvre son écriture alors qu’elle est très loin d’en être à son premier roman, mais il vaut mieux tard que jamais ! Notez qu’elle a remporté le Prix Femina étranger avec ce roman et qu’elle a également été lauréate auparavant des prix littéraires américains les plus prestigieux. Professeure d’université, elle …

View Post

Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski

« À peine le temps de me pencher au-dessus du bastingage ; mon dernier repas, arrosé de piquette, a jailli hors de mes lèvres. Il a suivi une trajectoire fétide avant de se perdre dans l’écume et les vagues » Je ne mourrais pas seul, parait que c’est terrible, de calencher esseulé. N’empêche : pas si apaisant que ça, de caner collectif Au …

View Post

Charming Billy d’Alice McDermott

Le roman s’ouvre sur des funérailles et tout au long du livre ce fil sera gardé. Nous assisterons à la veillée, nous accompagnerons les très proches qui après la veillée vont encore prendre un verre ensemble. Et tout ce temps c’est la fille du meilleur ami et cousin du défunt qui raconte l’histoire. Elle insère au fur et à mesure …

View Post

La nuit venue, de Frédéric Farrucci

Ce premier long métrage de Frédéric Farrucci, originaire d’Ajaccio m’a séduite avec ce beau film simple dans son récit mais fort dans sa mise en scène. C’est un film noir indépendant, un cinéma d’auteur. C’est vrai il faut aussi noter la présence de Camélia Jordana qui s’implique parfaitement dans son personnage où transparaît la douleur, l’épuisement, l’infinie souffrance qu’elle porte …