« Nous » se scindera en des « eux » ?

La guerre des saintsQuel joli livre que voici. Et force est de constater qu’une fois encore je ne procède pas dans le bon ordre ! Car depuis fort longtemps le précédent livre de cette écrivaine sarde, dont le titre était « Accabadora », figure sur mes tablettes de « livres à lire ». La critique internationale lui avait réservé un accueil très favorable, et mille fois j’ai caressé sa couverture et ses pages en librairie, le reposant pourtant en rayon pour sélectionner quelque autre ouvrage. Fatale erreur, si je me fie à la douceur, à la fraîcheur exquise de cette « guerre des saints». Un conte de Noël eussé-je aimé dire, s’il ne s’illustrait autour de l’événement pascal !

Maurizio, très jeune adolescent retrouve ses amis dans le village de ses grands-parents où il finira par séjourner toute l’année durant. Avec ses compères ils font les quatre cent coups et nous enchantent de l’ingénu de leurs aventures. Le récit s’ouvre sur les amitiés qui marquent une vie, qui fondent la fraternité réelle, celle-là même qui s’érige au-delà des liens de sang. Mais talentueuse comme elle est, notre merveilleuse Michela Murgia parvient, sans rien changer au décor, à aborder le thème des communautarismes et des guerres de confessions ! Dans notre modeste village sarde de trois mille habitants le projet sera avalisé de fonder une deuxième paroisse. Et cela seul suffira pour menacer l’unité du village qui se reconnaissait jusque là en un « nous » affable. Désormais il s’inaugurera de méprisables « eux », acérés et virulents…

LA GUERRE DES SAINTS
Michela Murgia
éd. du Seuil, 2013 (v.o. 2012)
Traduit de l’italien par Nathalie Bauer

Share Button

Laisser un commentaire